Haute Route des Rois, étape 6: du Refuge Soria Ellena au Refuge Pagarì
>>
Accueil
>
Pédestre
>
Alta Via dei Re
>
Haute Route des Rois, étape 6: du Refuge Soria Ellena au Refuge Pagarì
Entracque

6. Haute Route des Rois, étape 6: du Refuge Soria Ellena au Refuge Pagarì

Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion

Même si la première partie de la montée se fait sur un sentier confortable, il faut ensuite être prudent : la traversée entre la Pera de Fener et le lac Blanc est reservée aux randonneurs expérimentés.

Lacs glaciaires, glaciers, moraines et éboulis caractérisent une bonne partie de cette étape, où la probabilité de rencontrer de près des groupes de bouquetins est très élevée. 


Description

Du refuge, on suit la route vers la vallée jusqu'au départ du chemin muletier qui mène au Col d Fenestre. On marche en direction du col transfrontalier jusqu'à une altitude de 1910 m, où l'on suit alors les indications à gauche pour la Pera de Fener et le bivouac de Moncalieri. Le chemin s'élève en virages en épingle à travers les rhododendrons et grimpe les pentes raides du flanc de la Gorgia della Maura. L'itinéraire se décale ensuite vers le centre de la Gorgia avec de courts passages sur des éboulis, traverse le ruisseau et continue à s'élever avec d'autres virages jusqu'à la sortie de loa Gorgia, à une altitude de 2200 m (source).
Une vallée s'ouvre maintenant, moins abrupte, vers l'est, en direction du sommet du Gelàs, qui se détache à l'horizon. Le sentier muletier gagne de l'altitude en restant sur la rive droite (hydrographique) de la vallée : à 2440 m on laisse une trace à droite qui mène à la Forcella Roccati (bien visible au sommet des canaux rocheux escarpés), pour remonter avec d'autres virages en épingle, sur un terrain de blocs rocheux, au pied des bastions du sommet de Gelàs.

Avec une dernière série de virages, le sentier s'approche du grand rocher appelé Pera de Fener (2698 m) se terminant à l'ancienne cabane de chasse (vestiges d'abris), au pied du Glacier Nord de Gelàs ou Siula (3 heures du refuge).

À l'est, la vue est limitée par la proximité de la Cresta dei Ghiacciai où l'on peut voir le collet du Passaggio dei Ghiacciai : supérieur (2950 m) et inférieur (2750 m). A partir de ce point on continue vers le Passaggio inférieur en suivant la trace sur le terrain morainique à gauche qui atteint le bord du glacier : les traces rouges aident à se repérer (si elles ne sont pas couvertes par la neige). Ensuite, on atteint la Cresta dei Ghiacciai (crête du glacier) et, le long d'une corniche, on atteint le col inférieur du glacier de Gelàs. Suivre l'arête vers la vallée sur quelques mètres puis descendre jusqu'au bivouac de Moncalieri (2710 m - environ 4 heures). La sente (traces rouges) atteint rapidement le lac blanc occidental de Gelàs (2550 m), sur la rive nord duquel se trouvent les restes de l'ancien Rif Moncalieri.
En laissant sur la gauche la trace qui, en longeant le lac, descend jusqu'à San Giacomo, tourner à droite vers l'est, en direction des sommets éloignés du lac Agnel (marques rouges, quelques kairns).
Sur un affleurement de blocs rocheux, on atteint le Lac Bianco Orientale del Gelàs, 2500 m (4.45 heures). Continuer vers l'est, en longeant la rive gauche du ruisseau qui se jette dans le lac, en le dépassant sur des pierres à 2485 m d'altitude.

Continuez vers l'est, le long de terrasses herbeuses, pour passer un autre cours d'eau plus loin à 2425 m . Sur une surface herbeuse couverte de rhododendrons, les traces rouges quittent un moment la direction est et se courbent à gauche vers le nord-ouest, pour reprendre immédiatement après la direction est.
Une petite corniche herbeuse parsemée de rhododendrons mène à un glissement de terrain abrupt, qui détermine le point minimum de l'étape à 2390 m d'altitude. Couper la vallée au pied de rochers escarpés, en procédant maintenant par des virages en épingle parfaitement conservés, et avec un peu de "serpentine" monter enfin au Passo Soprano del Muraion (2485 m), dont le passage est identifié par le gendarme à 20 mètres de haut à gauche du chemin.

L'itinéraire traverse une conque et remonte avec quelques virages en épingle la Cresta est del Muraion, juste au-dessus de 2585 m, d'où l'on peut voir le refuge.
Le sentier traverse le ruisseau du glacier Pagarì et grimpe à travers d'anciens terrains militaires creusés dans la pente rocheuse jusqu'au refuge.
Départ : Refuge Soria Ellena (1840 m)
Arrivée : Refuge Federici Marchesini al Pagarì (2627 m)
Communes traversées : Entracque

Profil altimétrique


Recommandations

En coeur de parc
Le Parc national est un territoire naturel, ouvert à tous, mais soumis à une réglementation qu’il est utile de connaître pour préparer son séjour

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :