Le barrage du Chiotas et le Refuge Genova
>>
Accueil
>
Pédestre
>
Le barrage du Chiotas et le Refuge Genova
Entracque

Le barrage du Chiotas et le Refuge Genova

Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion

C’est un itinéraire relativement court, comportant cependant quelques pentes assez raides, notamment dans la première moitié. Après une pente escarpée, accompagnée d’échelles métalliques et de mains courantes aidant à franchir les points les plus difficiles, c’est une route en terre battue plus agréable et facile qui continue jusqu’au refuge.

Le Refuge Genova Figari, se dresse parmi les rochers et les arbustes, tout en toisant deux plans d’eau : le grand bassin artificiel du Chiotas d’un côté et le Lac glaciaire Brocan de l’autre. Impossible également de manquer l’imposant barrage du Chiotas avec ses 130 mètres de haut.


1 patrimoine à découvrir
Architecture

Le Refuge Genova Figari

Pour mettre en valeur les voies de montée sur le Massif de l'Argentera, à la fin du XIXe siècle la Section Ligure du CAI décida de bâtir un refuge près du Gias du Monighet supérieur, dans le Vallon de la Rovina. Le Refuge Genova, c'est ainsi qu'on l'appela, a été inauguré le 15 août 1898.

La destinée du premier refuge des Alpes Maritimes italiennes, toutefois, fut définitivement décidée en 1968: l'eau du Barrage du Chiotas le submergerait à jamais. ENEL se chargea de bâtir un nouveau refuge, qui a été inauguré en 1981.

Ce refuge est dédié à Bartolomeo Figari, qui était Président Général du CAI lors de la naissance du Corps National du Secours Alpin auquel il laissa, à sa mort, tous ses biens, et de la conquête italienne du K2.

lire la suite

Description

Le sentier commence à gauche du petit bâtiment à l'extrémité sud de l'aire aménagée du Lac de la Rovina (1545 m).
Après avoir monté quelques marches, tourner à droite en direction de la cabine d'ENEL pour trouver, sur la gauche, le véritable début du sentier.
Monter par quelques lacets, puis franchir à l'aide de marches artificielles, quelques petites roches. La montée raide continue pendant quelques temps entre lacets et marches.
Plus haut le sentier se divise en deux : sur la gauche le vieux tracé franchit quelques petites roches à l'aide d'un escalier métallique tandis que sur la droite, il est possible de franchir l'obstacle par plusieurs lacets (voie préférable).
Ainsi, c’est l’arrivée sur la route en terre battue, qui n'est plus utilisée depuis la fin des travaux du barrage.
Parcourir la route en terre battue vers la droite pour arriver rapidement à la route goudronnée de service du barrage.
Aller à gauche sur quelques centaines de mètres : peu avant le tunnel qui passe au-dessous du dégorgeoir du barrage, tourner à gauche sur la piste en terre pour le Refuge Genova Figari.
La route goudronnée continue jusqu'au Barrage du Chiotas. La déviation est conseillée. Monter de façon assez abrupte la piste, dans un premier temps discontinue, en côtoyant le dégorgeoir et le Barrage du Col de Laura (1980 m, 1h15 du Lac de la Rovina), où le Bassin du Chiotas apparaît.
Un long parcours en montées et descentes côtoie le bassin. Ignorer sur la gauche l'embranchement pour le Col de Fenestrelle pour arriver au Refuge Genova Figari (2009 m, 0h20 du Bassin du Chiotas).
Tout près du refuge il y a un deuxième plan d'eau, le Lac Brocan, d'origine glaciaire.

Départ : Aire aménagée du Lac de la Rovina (1545 m)
Arrivée : Refuge Genova Figari (2009 m)
Communes traversées : Entracque

Profil altimétrique


Recommandations

En coeur de parc
Le Parc national est un territoire naturel, ouvert à tous, mais soumis à une réglementation qu’il est utile de connaître pour préparer son séjour

Accès routiers et parkings

De Borgo San Dalmazzo, remonter la Vallée Gesso. Après Valdieri, tourner à gauche pour Entracque. Avant le village, tourner à droite pour San Giacomo et puis à gauche pour le Lac de la Rovina. Parking payant l'été.


Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :


À proximité
1