Circuit du Démant
>>
Accueil
>
Pédestre
>
Circuit du Démant
Péone

Circuit du Démant

Archeologie et histoire
Flore
Sommet
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion

Après avoir quitté vers 2000m la lavande et le genêt de la Méditerranée, dépaysement lunaire dans un paysage désertique éclairé de fleurs alpines aux couleurs vives.

Parcourir les archives vous permettra de mieux comprendre l'évolution de la Montagne Noire. Pyramide née de l'océan alpin, devenue désert d'altitude, dont le sommet offre l'un des plus beaux belvédères des Alpes d'Azur.


Les 5 patrimoines à découvrir
Flore

Gentiane croisette (Gentiana cruciata)

Aux alentours du hameau de la Colle, vous trouverez peut-être la Gentiane croisette (Gentiana cruciata). C'est une plante herbacée assez basse, en touffe, aux tiges érigées, aux grandes feuilles lancéolées, aux fleurs bleues en trompette à 4 pétales, groupées à l'aisselle des feuilles supérieures. Cette gentiane sert de " nid " au papillon Azuré de la Croisettte (Maculinea rebeli) : sur cette image, on voit distinctement les oeufs déposés par l'insecte lépidoptère.

lire la suite
Histoire et sentier historique

La Lecture de paysage

Pour comprendre ce paysage, il faut dépasser l'apparence, le scruter pour percevoir les indices d'une vie agricole qui, au long des siècles, l'a façonné. Prés parsemés d'arbres fruitiers, grange, cabane pastorale, ruines d'un camp militaire, sont autant de traces visuelles d'activités passées.

A l’époque napoléonienne, de nombreux propriétaires se partageaient les prés irrigués ainsi que les terres cultivées. Puis peu à peu, la culture est abandonnée au profit du pâturage.

En 1954, la famille Robion de Beuil vient encore faucher les prés. Puis le pastoralisme régresse. Les zones de pâture sont progressivement envahies par le genêt cendré et par endroits, les arbres s'installent tel le pin sylvestre ou le mélèze bouchant l'escalier d'accès à l'ancien campement militaire.

lire la suite
Histoire et sentier historique

Une montagne de désert

En 1467, sous la pression de la communauté, le Comte Grimaldi de Beuil accorde le droit de couper des arbres, sur les montagnes du Mounier décrites alors comme des "Alpe" (pâturage), prouvant que la forêt est présente.
En 1624, le Duc de Savoie fait déboiser les derniers bosquets du Mounier pour construire des galères dans le port de Villefranche.
Aujourd'hui, les quelques milliers de moutons transhumants maintiennent ce paysage désertique. Pourtant par endroits, quelques petits mélèzes essaient de s’installer. Gageons que les études sur les pâturages conduites par le Parc, en collaboration avec les bergers, améliorent la situation dans un esprit bien compris de protection de la nature.

lire la suite
Flore

Les fleurs précieuses

À peine franchies les barres calcaires aux parfums de lavande et de genêt, le randonneur pénètre dans les Alpes. A cette altitude les fleurs, pour survivre, s'adaptent en devenant vivaces, naines, colorées et odorantes. Parmi les espèces présentes, la Bérardie laineuse et la Campanule d'Allionii sont endémiques des Alpes du Sud et protégées par la loi. Dans le monde des plantes, la fleur est l'organe reproducteur le plus élaboré que la nature ait créé. Comment ne pas la respecter !

lire la suite
Faune

L'observation des marmottes (Marmotta marmotta)

Pour observer les marmottes, dans le vallon en contrebas du sentier le long des terrasses agricoles, il vous faudra être silencieux, attentif et vous placer contre le vent, puis repérer dans les prés, les nombreux trous entourés de terre fraîche reliés dans l'herbe par un réseau de pistes. Aidé par les jumelles, votre œil surprendra sans difficulté marmottes et marmottons en train de manger, jouer ou prendre un bain de soleil.
Un long cri répété signifie une présence étrangère (certainement la vôtre). Un seul cri aigu et bref annonce l'aigle royal qui chasse sa proie favorite. C'est alors la fuite vers les terriers !

lire la suite

Description

Aux panneaux du parc, suivre la piste en terre battue qui tout à flanc conduit au hameau de la Colle.
Après les premières maisons, à la balise 8, prendre l’itinéraire du Mont Mounier qui contourne les maisons en longeant l’abreuvoir puis l’ancienne baignoire à moutons. Un large sentier s’élève en prenant en écharpe les terrasses agricoles. À la balise 44, vous pourrez observer un panorama sur Beuil et Valberg.
Rejoindre un premier replat herbeux et atteindre après un deuxième replat le cœur du Parc. Franchir la barre des Passes.
À la balise 47, une halte s’impose pour profiter du panorama à l’Est sur la chaîne du Mercantour et de la vue directe sur l’observatoire en ruine.
Basculer à droite par le GR5 sur le versant de la Tinée. Le sentier court le long des pentes érodées jusqu’au col des Moulinés offrant une vue sur le hameau de Vignols et le plateau de Longon.
Plonger à droite versant sud vers les sources du Cians et rattraper à la balise 45 la piste militaire. La suivre direction Col de l’Espaul jusqu’à la cabane pastorale.
Une petite « sente » coupant les lacets de la piste rejoint le vallon des Isclas et l’ancien campement militaire autour de la grange.
Retour de 3km par la piste jusqu’au col de l’Espaul.

 

Départ : Col de l'Espaul, Valberg (commune de Péone)
Arrivée : Col de l'Espaul, Valberg (Commune de Péone)
Communes traversées : Péone, Beuil

Profil altimétrique


Recommandations

Rando exposée et sans point d'eau : prévoir un chapeau et une gourde.

Une variante sportive est possible à la 47 vers le sommet du Mont Mounier (2817m) en prenant à gauche sur le GR5. Compter 2h et 300m de dénivelé supplémentaires.

En coeur de parc
Le Parc national est un territoire naturel, ouvert à tous, mais soumis à une réglementation qu’il est utile de connaître pour préparer son séjour

Lieux de renseignement

Office du tourisme de Beuil

1 rue du Comté de Beuil, 06470 Beuil

http://www.beuil.com/

office.de.tourisme@beuil.fr

04 93 02 32 58

En savoir plus

Accès routiers et parkings

À Valberg, face à la chapelle Notre-Dame des Neige, prendre à gauche la route des Huerris qui s'élève par l'avenue Jean Ray jusqu'au centre de l'Équipement. Puis, à droite par la route de la Colle atteindre en 3m le parking du col de l'Espaul (1748m). Panneau d'information du Parc National.

Stationnement :

Parking, Col de l'Espaul

Accessibilité

Des travaux d'aménagement sont prévus pour 2015 au Col de l'Espaul.

Numéro de secours :
114

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :