Boucle des grottes del Bandito et du sentier des papillons
>>
Accueil
>
Pédestre
>
Boucle des grottes del Bandito et du sentier des papillons
Valdieri

Boucle des grottes del Bandito et du sentier des papillons

Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion

En 2016, la commune de Valdieri a inauguré le petit, mais bucolique « Sentier des papillons » (Sentiero delle farfalle) dans la vallée du Gesso, sous l'imposant massif calcaire de Rocca San Giovanni-Saben qui abrite une réserve naturelle. Ce site accueillait auparavant une vaste gravière à ciel ouvert : les énormes terrasses de l'ancien site d'extraction Cementir, qui marquent encore les parois rocheuses, ont été choisies comme habitat naturel par une colonie de Papilio alexanor, une espèce rare et très belle de papillon rayé. Pour sauvegarder cette espèce, l'Organisme de gestion des zones protégées des Alpes maritimes a décidé de revaloriser la gravière pour la rendre accessible aux visiteurs.

Le Sentier des papillons seul se parcourt en une trentaine de minutes, mais l'excursion peut être prolongée en longeant les deux rives du torrent Gesso, praticables grâce à une belle piste cyclable. Le parcours permet de découvrir le hameau ensoleillé d'Andonno, les fameuses grottes del Bandito, demeure ancestrale de l'ours des cavernes aujourd'hui devenues réserve naturelle, la ville de Valdieri idéale pour une étape gourmande, et enfin le pittoresque sentier consacré aux  lépidoptères. Cet itinéraire naturel et culturel est facile et pratiquement plat et peut donc être parcouru à pied ou en VTT.


Les 3 patrimoines à découvrir
Histoire et sentier historique

La necropoli

La necropoli è collocata lungo la strada vecchia per Valdieri, all'interno di una suggestiva conca ampia e ben esposta, alle pendici della Rocca San Giovanni e della Punta Saben, che ospitano la Riserva naturale omonima.  Alte pareti rocciose proteggono il pianoro dalle fredde correnti settentrionali e favoriscono un clima caldo e secco, con poche precipitazioni anche nei mesi invernali. È probabilmente per questi motivi, oltre che per l'ottima posizione con vista sulla confluenza dei due rami del torrente Gesso, che – a più riprese dall’Età del Bronzo a quella del Ferro – sono stati collocati in questo sito le tombe di alcuni personaggi importanti della comunità, forse capi o sacerdoti. Sono state rinvenute undici sepolture a incinerazione, un cenotafio e alcune fosse rituali: i molti reperti sono conservati nel vicino museo, piccolo e interessante.

lire la suite
Géologie

Le Grotte del Bandito

Quando è unica nel suo genere, ogni cosa diventa preziosa. È il caso delle piccole Grotte del Bandito: importanti perché unico sistema carsico della Valle Gesso. Qui sono stati ritrovati resti di Ursus spelaeus, l'antico orso delle caverne. Qui i valligiani hanno scavato a lungo in cerca di pagliuzze d'oro – e guadagnandosi la sinistra fama di “banditi”. Qui, sfruttando il clima stabile delle grotte, svernano colonie di Chirotteri, il cui letargo non va assolutamente disturbato, pena la morte dei pipistrelli. Qui vivono specie di invertebrati perfettamente adattati all'ambiente sotterraneo. Per il loro interesse naturalistico e archeologico, le Grotte del Bandito sono oggi una Riserva naturale ricompresa nel SIC IT1160056 “Alpi Marittime": esse sono sottoposte a tutela e l'accesso alle cavità è limitato.

lire la suite
Faune

Papilio alexanor

Papilio alexanor si trova ormai in pochi posti in Italia: ricercata dai collezionisti, la farfalla è infatti ormai a rischio di estinzione. Uno dei siti dove vive è l’area dell’ex cava di calcare Cementir, altri si trovano in Calabria e in Sicilia (non proprio dietro l’angolo). La zona è particolarmente favorevole alla riproduzione di questa specie perché calda, umida e ricca di Ptychotis saxifraga, una piccola pianta che cresce sulle rocce e che è la preferita dai bruchi della Alexanor. Proprio per questo motivo, durante i lavori di recupero dell’area, la roccia della montagna è stata lasciata com’era ai tempi della cava perché le pareti ben scaldate dal sole e ricche di Ptychotis saxifraga sono la dimora ideale di questa specie.

lire la suite

Description

À partir du panneau situé devant la chapelle, emprunter sur la droite la route blanche à proximité de la gravière en direction d'Andonno (écriteau). Tourner à droite au premier embranchement au pied des terrasses (rocher marqué d'un repère). Le sentier qui part de Valdieri sera utilisé pour le retour. Le chemin commence en montée pour redescendre au niveau de la route, avant de remonter le long d'un ruisseau bordé d'arbustes et châtaigniers, pour rejoindre ensuite un chemin de terre qui descend jusqu'aux premières habitations d'Andonno, en dépassant sur la gauche la chapelle de la Madonna del Gerbetto (point d'eau). Une fois arrivé sur la place du hameau d'Andonno, descendre jusqu'à la route provinciale et la suivre pour rejoindre et traverser le pont au-dessus du torrent Gesso. On rejoint rapidement le lieu-dit ombragé de Tetto Bandito d'où part la piste cyclable qui tourne vers la droite et arrive sous l'imposante paroi calcaire qui dissimule les grottes del Bandito. Au printemps, il est déconseillé de s'arrêter trop longtemps à cet endroit en raison d'un risque de chute de pierres. Longer la plage d'herbe qui suit le torrent Gesso avant de parcourir le chemin en montée et descente vers le lieu-dit de Cialombard. Le sentier continue en amont à travers des terres cultivées, pâturages et allées de frênes. Tourner à gauche sur le pont en passant devant un élevage de truites pour rejoindre rapidement Valdieri. La fontaine appelée « Bela Rosin » est idéale pour se désaltérer devant la villa Liberty qui abrite le siège de l'Organisme de gestion des zones protégées des Alpes maritimes, avant de remonter en direction de la mairie. Avant d’arriver à la mairie, tourner à droite dans la via Umberto I, pour admirer la vue panoramique vers le sud et rejoindre l'abri qui protège le site de la nécropole de Valdieri. Tourner à gauche pour rejoindre le sentier des papillons proprement dit, en empruntant le côté le plus intéressant, celui qui longe le pied de la falaise. Suivre le marquage rouge et blanc pour rejoindre le site de l'ancienne gravière, d'où on peut observer les insectes au printemps et en été. Continuer vers l'est, pour revenir au point de départ.

Départ : Chiesa di San Giovanni (747 m)
Arrivée : Chiesa di San Giovanni (747 m)
Communes traversées : Valdieri, Roaschia

Profil altimétrique


Accès routiers et parkings

Une zone de parking est disponible sur l’esplanade à proximité de la Chapelle en ruines de San Giovanni, juste avant l'agglomération de Valdieri. Pour éviter de traverser la route provinciale, quelques places de stationnement sont disponibles au départ du sentier

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :