Le Refuge Soria Ellena
>>
Accueil
>
Pédestre
>
Le Refuge Soria Ellena
Entracque

Le Refuge Soria Ellena

Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion

Pour aller au Plateau du Praiet, c’est une montée assez accessible et entièrement sur route en terre battue en bon état qui permet d’y accéder. Arrivé sur le beau plateau, rencontre avec une vaste plaine de pâturages, où se trouve le Refuge Soria Ellena qui se dresse aux abords de cet espace.

Passage dans une hêtraie dans un premier temps pour traverser ensuite le Vallon de la Barra qui s’ouvre sur de vastes pâturages ouverts et dégagés. C’est un des espaces qui a été choisi par le parc pour relâcher des Gypaète Barbu dans le cadre du programme de leur réintroduction.


Les 3 patrimoines à découvrir
Faune

La réintroduction du Gypaète

Le Vallon de la Barra a été choisi comme site de lâchers dans le projet de réintroduction du Gypaète barbu sur les Alpes. Exterminé (il semble que le dernier a été tué en 1913 en Vallée d'Aoste) à cause de sa taille et de la fausse croyance qui le voulait prédateur implacable d'ovins, il est revenu dans les cieux de l'arc alpin. Depuis 1986, en effet, un projet de réintroduction a uni l'Autriche, la France, la Suisse et l'Italie. Entre 1994 et 2015, sur le territoire du Parc aussi des couples de jeunes gypaètes ont été lâchées tous les deux ans (en alternance avec le parc français du Mercantour).

lire la suite
Faune

Le Gypaète barbu

Le Gypaète barbu (Gypaetus barbatus), aussi connu comme Vautour des agneaux, a une envergure qui peut arriver à 285 cm et un poids qui peut dépasser les 6 kg. Planeur exceptionnel, sachant exploiter jusqu'au moindre courant ascensionnel, il est un nécrophage qui ne se nourrit que des cadavres d'animaux, notamment d'ongulés sauvages et domestiques. Consommateur d'os, cartilages et ligaments, il transporte en vol les os les plus grands pour les casser en les laissant tomber sur les pierriers pour pouvoir s'en nourrir. Monogame et à la longue vie, le gypaète d'habitude nidifie sur les parois rocheuses entre 1000 et 2000 m d'altitude.

lire la suite
Histoire et sentier historique

Le Piazzale dei Cannoni

La dénomination de Piazzale dei Cannoni, ou mieux Piana dei Cannoni (Esplanade des Canons), est vraisemblablement due à la présence, au cours de la seconde guerre mondiale, de la 181e Batterie de mortiers de 210/8. Les plateformes des pièces sont situées un peu à sud de la route en terre battue, le long de la pente, même si elles ne sont pas faciles à reconnaître. Sur le côté opposé du vallon, au-delà du torrent, on trouve les ruines de probables pièces logistiques et même d'une cuisine en plein air.

lire la suite

Description

En partant de San Giacomo d'Entracque (1226 m), peu après le refuge de randonnée du Parc, il faut prendre la route goudronnée qui devient ensuite une route en terre battue, tout en montant par quelques lacets dans le Vallon de la Barra.
La hêtraie s'éclaircit rapidement et le paysage prend l'allure de pâturages généreux ponctués par de rares tâches arbustives. La route continue sur des pentes modérées près du fond du vallon. Après avoir laissé sur la gauche le Gias Isterpis rénové, continuer sur le long travers jusqu'au Piazzale dei Cannoni, où il faut ignorer sur la gauche le chemin muletier pour le Gias de la Siula.
La route monte avec deux lacets (raccourci possible), puis elle continue en alternant des travers à quelques lacets : arrivé à 1650 mètres d’altitude, il est possible de choisir un nouveau raccourci sous forme de sentier sur la gauche, au niveau du lacet, à la base d’un saut rocheux, qui n’est cependant pas très facile.
Après avoir franchi le rétrécissement de la vallée connu comme Passage de Peirastretta, la partie la plus raide est désormais terminée. En ignorant sur la droite le sentier pour le Col de Fenestrelle, à l'entrée du Plateau du Praiet, la route en terre battue va traverser à gué le Torrent Gesso de la Barra.
À pied, il vaut mieux traverser le torrent sur la passerelle en bois, sur la gauche quelques mètres avant le passage à gué. Juste après la passerelle il y a une bifurcation : aller à gauche, sur l'étroit sentier qui presque caché par une végétation nitrophile envahissante, se dirige vers le Gîte Praiet. Ici, tourner à droite et commencer une pente escarpée remontant le dos rocheux qui héberge le Refuge Soria Ellena (1840 m, 2h10 – 2h20 de San Giacomo d'Entracque).
Pour éviter cette partie de sentier, il faut prendre à droite (direction le Col de Fenestre et la Pera de Fener) à la bifurcation après la passerelle, pour reprendre la route en terre battue qui s'allonge vers le sud dans la grande cuvette couverte de pâturages du Plateau du Praiet jusqu'à rencontrer encore une fois une branche du torrent.
La route passe à gué aussi ce cours d'eau et en pliant nettement vers le nord, gagne le coteau sur lequel se dresse le Refuge Soria Ellena.
Départ : San Giacomo di Entracque (1226 m)
Arrivée : Refuge Soria Ellena (1840 m)
Communes traversées : Entracque

Profil altimétrique


Recommandations

En coeur de parc
Le Parc national est un territoire naturel, ouvert à tous, mais soumis à une réglementation qu’il est utile de connaître pour préparer son séjour

Accès routiers et parkings

De Borgo San Dalmazzo, remonter la Vallée Gesso. Après Valdieri, il faut tourner à gauche pour Entracque. Avant le village, tourner à droite pour San Giacomo et puis encore à droite. Parking payant l'été.

Stationnement :

San Giacomo di Entracque (1226 m)

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :